Google propose sa propre solution «zero trust» aux entreprises

Google propose désormais aux entreprises la solution de confiance sécurisée de zéro confiance qu’elle emploie en interne. Basé sur le navigateur Chrome, l’outil BeyondCorp élimine le besoin d’un VPN et peut intégrer les services d’éditeurs tiers.

Google lance BeyondCorp Enterprise, une solution de sécurité d’entreprise sans confiance basée sur l’outil développé par Google pour ses propres employés. La solution permet aux organisations de fournir à leurs utilisateurs un accès sécurisé aux applications internes et externes de n’importe où. BeyondCorp est basé sur le modèle de confiance zéro dans lequel la confiance accordée à un utilisateur ne dépend pas de l’endroit où il accède au réseau, mais de ses droits spécifiques sur une application particulière.

Sécurité sans VPN, en utilisant le navigateur

Sécurité sans VPN, en utilisant le navigateur

Au printemps 2020, Google a lancé une première partie de sa solution BeyondCorp pour répondre aux besoins des entreprises de gestion du télétravail. Désormais complète, la solution s’est développée pour offrir un accès sécurisé aux applications via le navigateur Chrome, éliminant ainsi le besoin d’un VPN – le principal problème technique que vous rencontrez lorsque vous travaillez à domicile.

BeyondCorp prend également en charge les mécanismes d’autorisation et d’authentification en cours et protège le navigateur contre les logiciels malveillants et la perte de données. La solution bénéficie également du solide réseau mondial de Google et des services de protection contre les attaques DDoS à grande échelle. «Nous avons investi de nombreuses années pour fournir à nos clients une solution rentable qui perturbe au minimum les déploiements et les processus métier existants, en utilisant la confiance, la fiabilité et l’évolutivité comme principaux critères de conception.», Explique Sunil Potti, responsable de Google Cloud Sécurité.

A découvrir aussi

Plateforme ouverte

Google a également conçu sa solution pour pouvoir intégrer les services d’autres fournisseurs de sécurité partenaires. Par exemple, les utilisateurs peuvent utiliser les services d’analyse des points de terminaison Crowdstrike et Tanium pour empêcher l’accès aux hôtes non approuvés. Et la solution intégrera bientôt les services Workspace One de VMware et Citrix Workspace.

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *